Le parcours jubilaire

 Pour vous faire entrer dans la grâce du pèlerinage, un parcours jubilaire sera proposé tous les jours dans la Cathédrale à partir du 14 avril 2019. Il vous mènera jusqu’au pied de la Sainte Coiffe, vénérée depuis des siècles comme l’un des linges mortuaires de Jésus.

 

« Il vit et il crut »

Lors de la mise au tombeau de Jésus tous ses amis se tenaient à distance. Seuls le disciple qu’il aimait, sa sainte Mère, Joseph d’Arimathie et Nicodème étaient là pour accomplir les gestes funéraires. Quand trois jours plus tard, le matin de Pâques, saint Jean accouru au tombeau découvre les linges et le tombeau vide, « il vit et il crut ».

Les reliques de la Passion et de la mise au tombeau de Jésus ont été conservées très précieusement par l’Eglise. La cathédrale de Cahors détient un linge pieusement assimilé au soudarion, « le Suaire qui avait recouvert sa tête » (Jean, 20,7).  Cette relique, oubliée depuis des décennies, fut la fierté de la ville pendant des siècles. Cette année, le 900e anniversaire de la cathédrale de Cahors est l’occasion saisie par l’évêque, Mgr Camiade, de redonner à la vénération des fidèles la relique de la Sainte Coiffe, rappel de la première expérience chrétienne de Foi en la Résurrection de Jésus.

Un des moyens privilégiés que nous vous proposons pour entrer dans la grâce de ce Jubilé et vénérer cette insigne relique est un chemin jubilaire dans la cathédrale. Il comporte 7 étapes et permet une relecture de notre vie à la lumière de l’Evangile et de la vie des saints ; il culmine par la vénération de la Sainte Coiffe en invitant le pèlerin à faire sienne l’expérience de Foi des premiers apôtres.

Avec les linges trouvés au tombeau vide, dont la Sainte Coiffe pourrait faire partie, le Seigneur nous a laissé un signe concret de son incarnation, de sa mort et de sa résurrection : que ce chemin jubilaire vous fasse bénéficier de cette grâce exceptionnelle !

Le recteur de la cathédrale